Le Lupus érythémateux systémique

Publié le par Systole

Le Lupus érythémateux systémique (LES) est une pathologie complexe faisant intervenir plusieurs organes (articulations, muscles, peau, rein...). Son origine est encore mal comprise mais il est clair que des mécanismes auto-immunitaires en sont le déclencheur principal.

Epidémiologie : Le LES est une maladie dite "systémique" dans le sens où elle fait intervenir plusieurs systèmes du corps (articulaire, cutané, cardiaque, neurologique...). On découvre environ 10 nouveaux cas par 100 000 habitants chaque année, ce qui veut dire qu'il s'agit d'une maladie relativement peu fréquente mais néanmoins la plus répandue des maladies systémiques.

Mécanisme physiopathologique : Selon les hypothèses les plus récentes, une infection virale inconnue provoquerait une destruction de cellules et de ce fait, la libération du code génétique (ADN). Le déficit de certaines enzymes (DNAse) conduirait à une réaction immunitaire persistante contre l'ADN du soi (auto-immunité). Ceci va produire une réaction inflammatoire de nombreux organes, dont la peau et les vaisseaux sanguins, ainsi que le dépôt d'antigènes et d'anticorps associés (complexes immuns) dans des organes.

Symptômes cliniques : on découvrira le plus souvent un patient atteint de LED par la présence de symptômes généraux (fièvre, fatigue marquée, perte de poids) ainsi que des douleurs articulaires, parfois musculaires. Enfin, des lésions cutanées assez caractéristiques sont présentes dans la phase aiguë : une rougeur en forme d'ailes de papillon au niveau du visage (rash malaire) faisant penser à un loup (d'où le nom de la maladie, du latin, lupus). Cette rougeur (érythème) est d'ailleurs souvent déclanchée par une exposition au soleil. On peut trouver également des ulcérations au niveau de la bouche.

Avec le temps, de nombreux organes pourront être touchés de manière irréversible par la maladie : inflammation du coeur et du poumon, problèmes rénaux (néphrite lupique), mais aussi anomalies neurologiques (diminution de la vigilance, épilepsie) et lésions chroniques de la peau (rash discoïde). A noter que les symptômes de la maladie sont très variables d'un patient à l'autre, certains étant atteints uniquement au niveau de la peau (Lupus érythémateux cutané) alors que d'autres présentent des lésions de multiples systèmes. Le pronostic vital dépendra bien évidemment de l'étendue de l'atteinte.

Diagnostic : On pourra faire le diagnostic de LES selon la présence des critères décrits ci-dessus, ainsi que par la présence de certains anticorps dans le sang (anti-ADN natif, anti-Ro)

Traitement : Du fait de l'implication de nombreux organes, un patient atteint de LES sera pris en charge par une équipe généralement multidisciplinaire, faisant intervenir par exemple des spécialistes des articulations (rhumatologues), du rein (néphrologue), mais aussi des neurologues et des dermatologues.
Au niveau des médicaments, on utilisera un traitement qui visera à diminuer les signes cutanés (rétinoïdes, corticoïdes) mais aussi contrôler les atteintes du rein et du système nerveux notamment. L'utilisation d'immunosuppresseurs (Azathioprine) ou de cortisone n'est pas rare dans les formes étendues.

Pronostic : L'atteinte multiorganique du Lupus Erythémateux Systémique peut considérablement réduire le pronostic de vie d'un patient non-traité. Si un malade est pris en charge, on peut espérer une survie de 90% à 10 ans. Les causes de décès les plus fréquentes sont l'insuffisance rénale, les atteintes du coeur et les infections.


Pour voir quelques images, cliquez ici...

Commenter cet article

SysTole 28/05/2010


On sait que la photosensibilité est importante chez les patients avec un lupus, mais il m'est impossible de vous dire si votre voyage à la Réunion provoquera une nouvelle poussée!


sousou 18/06/2010


salut tt le monde suis trés contente de lire ces commentaire car je sens plus la solitude vue que jai le polyarthrite lupique depuis lan 2000 il ya presque10 ans que je souffre maintenant jai 28
ans au debut javis que le lupus jusqu'au 2005 puis la maladie a eu des progrée pour atteindre le polyarthrite lupique bref je prend comme medicament methotréxate plaquenil et prednisonne suis bien
pour le moment ni tache dans le visage meme les douleurs intense au niveaux des articulation est soulager meme je travail merci dieux mais cé garce aussi a la cure que jlé fé en juillet 2008 sa fé
2an cé le mabthera cé un miracle pour mon cas mais maintenant je recomence a sentir des douleur mais pas come avant et en plus je me marie bientot et mon medecin ma dis quil faut que jarret le
methotrexat avant le mariage de 3 mois min aussi que le plaquenil car sa cause un risque en cas de grasesse et je sais pas comment je vé fair ??? jai bcp de soucis les douleurs ou un bb ???????


sophie 05/10/2010


bonjour a tous,j' ai lu tous les commentaires sur le Lupus ,je connais une personne dans mon entourage qui est porteur de cette maladie il a quelques plaques rouge au niveau du visage, dans le cuir
chevelu et aux avant bras quand il travail dehors en tee shirt.je sais que la medecine ne reconnait pas le magnétisme, mais je soulage cette personne par mon magnétisme, il n' a plus de
démangeaisons aprés une exposition au soleil involontaire bien sur et certaines plaques ont disparues. son visage est beaucoup moins tendu et son teint c'est éclairçi. je fais des recherches pour
en savoir plus sur cette maladie et apporté à la personne atteinte que je connais, plus de confort.


Hélène 12/05/2011


Bonjour,

Je suis moi-même atteinte d'un LEAD (Lupus Erythémateux Aigu Disséminé ) depuis plusieurs années. Je constate en lisant tous ces commentaires, que beaucoup de personnes ignorent encore ce que
c'est. C'est normal, on en parle si peu.

C'est pour ça, que je te remercie pour cet article qui aidera certainement à faire connaître le lupus.

Bravo et merci.


resiliation mutuelle 13/02/2012

Merci d'avoir apporté plus d'explication là dessus car souvent la définition de la lupus est souvent confondu parcequ'il attaque tous les organes et maintenant c'est clair.