Le Psoriasis

Publié le par Systole

Le Psoriasis est une maladie cutanée qui provoque l'apparition chronique de plaques rouges et croûteuses au niveau de certaines régions de prédilection telles que les genoux, les coudes et le cuir chevelu, mais d'autres zones peuvent être touchées.


Epidémiologie : Le Psoriasis est l'une des pathologies dermatologiques les plus fréquentes dans nos contrées, puisqu'il touche 1-3% des personnes vivant en Europe occidentale. Il est cependant rare chez les personnes noires et Indiennes.

Mécanisme physiopathologique : La cause sous-jacente à cette maladie n'a pas été clairement mise en évidence, mais des mécanismes génétiques entrent probablement en jeu. Il existe deux types : dans le type I, les patients sont atteints avant 40 ans et des anomalies au niveau de certains gènes précis ont été démontrées. Dans le type II, les patients sont touchés après 40 ans et il n'y a pas d'évidence génétique. Parmi les facteurs qui précipitent (attention, ce n'est pas la CAUSE!) la survenue de ces plaques, on citera des infections (angine), des médicaments, l'abus d'alcool et le stress. Chez certains patients, le fait de se blesser à un endroit donné va provoquer la survenue des plaques psoriasiques (phénomène de Köbner).

Symptômes cliniques : on trouve typiquement des plaques rouges, brillantes et croûteuses qui se détachent (squames) au niveau du scalp, des zones d'exposition comme les coudes et les genoux, mais aussi les mains, les pieds et le bas du dos. Dans certaines formes de Psoriasis, les lésions cutanées ont un aspect différent de pustules ou encore une étendue massive (érythrodermie psoriasique).

Traitement : on utilisera des médicaments topiques (locaux) tels que des émollients (Anthraline, goudrons) pour ramollir et détacher les plaques, des corticoïdes ou des analogues de la vitamine A (rétinoïdes). On peut également faire appel à des séances de rayons UV associés au Psoralène (PUVA-thérapie) et des bains d'eau de mer (balnéothérapie). Dans les formes sévères, pouvant par exemple toucher les articulations, on pensera également à des rétinoïdes et des immunosuppresseurs (Méthotrexate).

Les formes de Psoriasis peuvent être très variables, mais il est clair que l'impact au niveau social a son importance, c'est pourquoi une prise en charge psychologique peut s'avérer adéquate si besoin.



Publié dans Maladies de la peau

Commenter cet article

caroline 16/02/2009 09:59

Pour moi le psoriasis a un facteur déclenchant : un choc émotionnel,un stress répété, en tous les cas c'est ce que j'ai remarqué en ayant un interrogatoire poussé avec les gens atteints.Le chlorure de magnésium (nigari ds les magasins bio)peut s'utiliser en application locale et orale.Dilué 20g/L d'eau laisser au frigo pour tuer le goût.Boire 1L pour 20 jours: soit1/3 de verre à moutarde/j le matin.Puis arrêt 10 jours impératif avant de recommencer.Coût moins de 2€ pour 20 jours.Il faut supprimer de l'alimentation Sucre,viennoiserie,charcuterie,chocolat,poisson.On peut aussi complementer avec la prise de Bardane grande plante des affections de la peau.Ces conseils sont sans effets secondaires....

Usman 16/07/2008 12:13

Psoriasis is a vide spread disease and about 1 to 3% population is suffering form this disease. I am agree with you that Anthraline, goudrons is suifiecient products for the cure of the Psoriasis. there are some thing common between Psoriasis and Vitiligo that is; the cuases of both the disease are not fully know and herbal medicine are best for both the diseases as I read from the site http://www.antivitiligo.com/ . Patients of both the diseases have to suffer with great stress due there appearence.

Systole 16/07/2008 16:07


As I wrote in my article, psoriasis is a really frequent condition and it's clear that it can greatly interfere with the quality of life, because although it's painless, the fact of having this
skin disease can be difficult to assume in society. Some studies showed that the life quality of people with severe psoriasis was lower than blind person's who, in a sense, learn to "live with it"
by accentuating their others senses!

Speaking about vitiligo and psoriasis as similar disorders, I'd say that they both can appear after an important stress (car accident, death of a loved one) and this brings arguments to the fact
that these two (probably) auto-immune diseases presents complicated interactions between body and mind.


christine 26/01/2008 22:46

voila 15 ans que je traine mon psoriasis comme un boulet et ca empire regulièrement.corticoide puvatherapie . je jette l eponge et me laisse ronger

Systole 27/01/2008 17:40

Une étude avait montré que le psoriasis faisait partie des pathologies qui pouvaient le plus porter atteinte à la qualité de vie. Finalement, on se dit que c'est une maladie de la peau, donc le raccourci "esthétique" vient rapidement à l'esprit, et il faut dire que ce n'est pas une pathologie qui atteint le pronostic vital. Tout au plus, les formes avec atteinte rhumatologique sont handicapantes.Et pourtant, c'est un travail de tous les jours, qui chez certains patients s'avère très contraignant. Oter les croutes quotidiennement, appliquer les différents produits, faire des séances de PUVA...On peux perdre son travail, pousser ses proches à bout...Et pour cela, votre commentaire est extrêmement utile.Je vous remercie et vous souhaite bon courage!!

Bogotte 21/01/2008 17:45

Depuis 2 ans je souffre de spo avec des hauts et des bas malgré des soins réguliers (pommade à base de cortisone). Un jour j'ai mis de la bétadine jaune et depuis cela va mieux. J'ai pris le rytme suivant : matin bétadine, le soir Dexeryl pour hydrater. Sur les mains tout est fini, reste les jambes mais cela s'améliore. Que pensez-vous de ce traitement ?

Systole 22/01/2008 14:18

Il est clair que ce n'est pas un traitement classique du pso, mais si ça fonctionne! :-)

bag 15/08/2007 19:13

merci pour l'explication, apparemment, les medecins en 10 ans ( l'hepatite B = mode des années 90 pour les vaccinations ) ont reconnu l'effet declencheur que tu m'expliques...ah c'est sur que si on entre chez moi par effraction je me rebelle, j'ai un organisme hyper reactif mdr, bon, je plaisante mais ça n'a pas tj été drole et desormais, je suis extremement prudente, d'ailleurs, helas, pour moi les vaccins c'est fini !

Systole 16/08/2007 13:16

Je ne discuterai pas avec toi de l'utilité des vaccins, mais saches qu'il y a beaucoup d'idées reçues (diminue l'immunité, sont dangereux...) mais qu'au final, ils ont permis l'éradication ou le contrôle de beaucoup de maladies infectieuses, ce qui fait qu'à l'aube du XXIème siècle, on ne meurt plus tellement d'une infection...