La Maladie de Parkinson

Publié le par Systole

La Maladie de Parkinson est une pathologie du système nerveux dont on a beaucoup parlé ces dernières années, ceci surtout en raison de la prévalence élevée de cette maladie, mais aussi pour les progrès de la recherche médicale qui, si elle n'a pas encore trouvé de traitement curatif, a mis au point de nombreux médicaments pour tenter de freiner l'évolution de la maladie. Cette pathologie atteint les individus entre 40 et 70 ans, généralement, et se caractérise par une diminution d'un neurotransmetteur (la Dopamine) au niveau de certaines régions du cerveau. Ceci va provoquer chez le patient une rigidité (hypertonie), une diminution des mouvements et un tremblement.

Epidémiologie : La maladie de Parkinson représente la deuxième cause de handicap fonctionnel chez la personne âgée dans les pays industrialisés, ceci après l'accident vasculaire cérébral ("attaque cérébrale"). Une personne sur 700 est touchée par la maladie de Parkinson dans la population européenne.

Mécanismes physiopathologiques : on sait que les symptômes typiques de la Maladie de Parkinson sont dus à la disparition progressive et irréversible de certaines cellules nerveuses (dans la substance noire principalement) qui produisent un neurotransmetteur : La Dopamine. Ce messager chimique permet l'élaboration et le contrôle du mouvement. On comprend bien que si la Dopamine ne peut être synthétisée à ce niveau, on aura des troubles du mouvement chez un patient parkinsonien.

Symptômes cliniques : la dégénérescence de la substance noire va provoquer 3 symptômes particuliers : La Triade Parkinsonienne, caractérisée par une rigidité du corps (hypertonie), une diminution des mouvements volontaires, autant en amplitude qu'en fréquence (akinésie) et un tremblement à l'état de repos (typiquement au niveau des extrémités). Ainsi, le patient atteint de la maladie de Parkinson aura une attitude assez particulière avec un visage peu expressif, un aspect ralenti et une démarche caractéristique (petits pas, penché en avant). A noter que ces trois symptômes ne sont pas forcément tous présents.

Traitement : Il n'existe pour l'instant aucun traitement en mesure de guérir la maladie. Tout au plus, des médicaments qui pourront freiner son évolution : des produits qui vont viser un "approvisionnement depuis l'extérieur" de Dopamine (L-Dopa, agonistes dopaminergiques, substances diminuant le turn-over de la Dopamine) ainsi que des Anticholinergiques qui vont diminuer le tremblement si besoin. Des interventions chirurgicales visant à implanter un "stimulateur" sont possibles dans certains cas.

Il existe souvent une dépression associée chez le patient parkinsonien et il n'est pas rare qu'on retrouve également une démence, qu'elle soit directement liée à la Maladie de Parkinson ou due à une autre maladie (Alzheimer par exemple).

Commenter cet article

maison de retraite parkinson 03/12/2009 16:25


Quelqu'un a du nouveau de la plateforme de ressources biologiques qui avaient été inaugurée par France Parkinson fin juin ?


SysTooL 29/01/2009 20:46

A ma connaissance, aucune étude clinique bien menée ne met en évidence une efficacité quelconque de l'omega 3 dans le syndrome parkinsonien... mais si cela peut aider certains patients... :-)

maladie parkinson 29/01/2009 16:01

c une maladie vraiment dur .avez vous entendu parler des effets de l omega 3????

SysTooL 16/10/2008 21:35

Si l'appétit et l'apport calorique sont normaux, je ne suis pas convaincu que ce soit la maladie de Parkinson qui explique la perte de poids...

flahaut 15/10/2008 09:50

ma mere a la maladie de parkinson agèe de 84 ans elle maigrit beaucoup est du ala maladie car elle mange normalement merci de me faire parvenir une rèponse