L'Asthme

Publié le par Systole

L’Asthme est l’une des maladies chroniques les plus fréquentes chez l’enfant et chez l’adulte. Définie comme une inflammation chronique et réversible des voies respiratoires, elle provoque des coûts d’environ 5 milliards de Dollar chaque année aux Etats-Unis.

 

Epidémiologie : On  évalue à 5-10% la population touchée par l’Asthme dans les pays occidentaux. Il existe deux pics d’incidence de la maladie : durant l’enfance (4-10 ans) et après 40 ans. A noter qu’environ 80% des enfants de moins de 2 ans ayant de l’Asthme verront leur maladie disparaître à l’âge adulte. Par contre, les raisons de l’augmentation de l’Asthme ces dernières décennies sont peu claires. L’environnement (pollution) joue sans aucun doute un rôle, cependant plutôt aggravant que causal. Il est clair qu’il existe également une composante familiale, mais les mécanismes génétiques ne sont pas encore élucidés. 

 

Mécanismes physiopathologiques : l’Asthme se définit comme une obstruction réversible et chronique des voies aériennes qui va provoquer des difficultés à respirer chez le patient. On remarquera qu’il existe également une inflammation se manifestant par l’apparition de cellules de défense comme les lymphocytes (de type Th1 surtout) et les éosinophiles qui vont attaquer les parois de l’appareil respiratoire, les rendre plus épaisses et visqueuses, mais aussi épaissir la musculature bronchique. 

 

Diagnostic : les symptômes classiques de l’Asthme sont la toux, le sifflement (wheezing) et la difficulté à respirer. Cependant, le diagnostic est posé en effectuant certains tests qui vont mesurer la fonction pulmonaire du patient : sa capacité à expirer le plus fort et le plus rapidement possible par exemple (Peak Flow et VEMS1). On remarquera que ces tests, en dehors des crises d’Asthme, peuvent s’avérer normaux. De même, la maladie est définie comme réversible dans la mesure où ces examens s’améliorent généralement avec l’inhalation d’aérosols qui vont dilater les voies respiratoires et ainsi permettre une meilleure expiration. On recherchera chez le patient un syndrome atopique, c’est-à-dire des allergies qui sont souvent associées à l’Asthme : la dermatite atopique (peau), la conjonctivite (yeux) et la rhinite (nez) allergiques, qui peuvent être causées par des allergènes comme les poussières, les chats, les acariens...


 

Traitement et prise en charge : Le traitement se base sur la sévérité et la fréquence des symptômes, par paliers, mais on peut classifier les médicaments en deux catégories : ceux qui contrôlent à long terme la maladie (corticostéroïdes en inhalation, beta-mimétiques à longue durée d’action, cromoglycate…) et les médicaments pour les crises (beta-mimétiques, anticholinergiques, corticoïdes par voie orale, voire intra-veineuse ou intramusculaire). Ces médicaments vont permettre une diminution de l’inflammation (corticoïdes) ainsi qu’un élargissement des voies respiratoires (beta-mimétiques comme le salbutamol ou le salmétérol) et ainsi soulager le patient de ses symptômes. La collaboration entre le patient et les professionnels de la santé (généraliste, pédiatre, allergologue, pneumologue…) est essentielle pour gérer au mieux la maladie asthmatique. Quelques mots enfin sur l’Etat de Mal asthmatique, à savoir des crises particulièrement longues ou répétées qui nécessitent un traitement d’urgence vitale.

Publié dans Maladies pulmonaires

Commenter cet article

Parmentier 10/11/2011 19:31


Maladie relativement bien traitée, l’asthme peut avoir différentes causes. Pour mieux appréhender cette pathologie, mieux vaut en comprendre les fonctionnements et c'est à travers des articles
comme le vôtre qu'on y arrive! Merci


alexou04 18/07/2007 21:30

je sais pas moi j ai juste fais ce qu il me isais de faire lol
et je voulais vous dire que votre site etait super et merci a vous de prendre le temps de nous expliquer certaine choses

Systole 18/07/2007 21:49

Ce n'était évidemment pas une critique à votre égard ;-)Merci à vous de passer et de faire partager vos expériences!

alexou04 17/07/2007 21:47

bonsoir
en fait 1 mois que je toussais en m ettoufant surtout la nuit ( mon chat dors avec moi) mais la journee aussi j avais de sacre quinte de toux donc mon doc ma prescrit des antibio pendant 3semaines mais il n y avais pas de changement et aussi de la ventoline pour voir si quand je m etouffee la ventoline marche et se fut le cas mais ca me calme que pendant 30min
la ca va faire 2 semaines que je prends ce traitement et la ma toux a presque disparu

Systole 17/07/2007 22:35

L'essentiel, c'est que vous soyez mieux désormais... le coup des antibiotiques était un peu bizarre, par contre...

alexou04 17/07/2007 18:36

bonjour
mon doc m as dit que je faisais un ashme allergique par rappoort a mon chat mais il ne ma pas fait faire de test et ma donne a prendre pulmicort 2 bouffes matin et soir et singulair a prendre le soir pense tu que c est normal de ne pas avoir a cherche si c est effectivement mon chat qui est la cause alors que cela fait 7 ans que je l ai sans jamais avoir eu de sympthome
merci

Systole 17/07/2007 19:40

Bonsoir!Il est tout à fait possible que vous développiez un asthme allergique à votre chat, meme si cela fait plusieurs années que vous le cotoyez... est-ce que les symptomes disparaissent quand vous n'etes pas en présence de votre chat, par exemple en vacances??Ensuite, il est vrai que des tests épicutanés seraient utiles pour s'assurer qu'il s'agit bien du chat...Enfin, j'ai quelques interrogations sur le traitement mis en place : un corticoide et du montelukast... pourquoi pas de B2-mimétique (Ventoline...) en première intention??

dijor 03/11/2006 14:49

je suis personnelement asthmatique mais moin que quand j'étais plus jeuen !
bonen continaution
dijor

Systole 04/11/2006 12:19

Tant mieux, Dijor!Merci d'être passé!A+