L'Ulcère gastroduodénal

Publié le par Systole

L’Ulcère gastroduodénal se définit comme une brêche au niveau de la paroi de l’estomac ou du duodénum, la première partie de l’intestin grêle. Le rôle de la bactérie Helicobacter pylori a été largement démontré, de même que d’autres co-facteurs comme le tabagisme.

 

Epidémiologie : on estime à environ 10% la probabilité pour un individu de souffrir d’un ulcère gastroduodénal au cours de sa vie, le plus souvent après l’âge de 50 ans. A ce même âge, environ 50% de la population totale est infectée avec Helicobacter pylori, qui est un déterminant majeur dans le développement de cette maladie.


Mécanismes physiopathologiques : un ulcère gastrique est une érosion de la paroi de l’estomac, l’organe qui s’occupe de la digestion des aliments grâce à de nombreuses enzymes qui « découpent » la nourriture en petit morceaux, tandis que l’intestin grêle permet la réabsorption dans l’organisme des substances nutritives élémentaires. Certains facteurs comme une infection à H. pylori, le tabagisme ou le stress jouent un rôle dans la formation d’une gastrite (inflammation de l’estomac) et d’un ulcère en augmentant notamment la quantité d’acide dans l’estomac. On citera également les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (aspirine et apparentés) qui, à forte dose et à long terme, peuvent provoquer un ulcère, de même que certains syndromes tumoraux rares comme le Zollinger-Ellison qui prédisposent à la maladie ulcéreuse.


Symptômes et diagnostic : le patient souffrant d’un ulcère gastroduodénal se plaindra de douleurs au niveau du ventre, généralement dans la partie haute et centrale (épigastre). Ces douleurs sont souvent apaisées par la prise de nourriture ou d’anti-acides. Il n’est pas possible de distinguer un ulcère localisé à l’estomac d’un ulcère du duodénum sur la seule base des symptômes. Pour cela, il faudra pratiquer une endoscopie, examen diagnostique dans tout les cas : il s’agit de passer un tube par la bouche pour visualiser la paroi du système digestif haut. L’intervention est généralement pratiquée sous anesthésie locale.


Traitement : des mesures de base telles que l’arrêt des anti-inflammatoires (si le patient en prenait) sont essentielles. Par contre, aucun aliment n’a démontré une réelle efficacité dans l’amélioration d’un ulcère, malgré certaines croyances (lait, crème…). Le traitement médicamenteux se base sur l’association d’inhibiteurs de la pompe à protons comme l’oméprazole et sur une cure d’antibiotiques au cas où il y a une infection à H. pylori (le plus souvent). L’éradication de cette bactérie permet un traitement efficace et une diminution massive des récidives (de 75% sans traitement à 10% après la cure).

 

Complications de l’ulcère : non traité, un ulcère gastroduodénal peut être à l’origine de nombreuses complications telles que des hémorragies digestives ou même une perforation (plutôt rare). Le risque tumoral associé à un ulcère est non-négligeable dans le cas d’une localisation à l’estomac, tandis qu’il est peu probable si l’ulcère se situe au niveau du duodénum.

Publié dans Maladies digestives

Commenter cet article

Systole 01/08/2010 17:20


Il serait intéressant de savoir par quel moyen vous pensez avoir un ulcère, tout d'abord. Avez-vous bénéficié d'investigations pour cela (endoscopie digestive)?

En cas d'ulcère, l'alimentation a tendance à calmer la douleur mais une prise de poids est plutôt rare. Au contraire, les patients ont plutôt tendance à perdre du poids (ou rester stable). Par
ailleurs, un ulcère n'est pas banal à 15 ans. Il faudrait vraiment savoir si c'est vraiment le cas ou uniquement votre hypothèse.


danis 21/07/2010 18:21


j'est 15 ans g un ulcere et je voudrait savoir si un ulcere pour vous fair prendre du poig je fait bocoup de marche mais pour temps je ne pert pas un gramme je ne mange pas bocoup je voudrait svoir
si mon ulcere est la cose de mes probleme


vero 08/02/2009 23:06

bonjour,
Pour info, en cas de crise tres douloureuse j'ai un truc pr me soulager efficacement.... un verre d'eau sucré.... facile et vraiment efficace.
Par contre, j'ai du bannir à mon grand regret, le café, le thé, les fromages la moutarde et la vinaigrette..

SysTooL 11/01/2009 11:37

Les douleurs de l'estomac sont plutôt calmées par la prise alimentaire...

Ce que vous décrivez pourrait plutôt être compatible avec des calculs biliaires (des douleurs en crise d'environ 1h, après un repas).

attoly armel 10/01/2009 23:50

moi je souffre d'une douleur de ventre accompagnée d'une autre au dos( me paralyse souvent le dos).En effet après un repas le mal debute et se termine par les scelles sous forme de diarrhée.Pour moi c'est un ulcère de l'estomac,est-ce vrai?