L'Uvéite

Publié le par Systole

L'Uvéite représente l'inflammation de l'uvée, une structure de l'oeil se trouvant entre la rétine et la sclère. De nombreuses maladies systémiques (du corps entier) peuvent la causer, telles que des pathologies rhumatismales, des infections ou des maladies inflammatoires générales.


On subdivise l'uvée ou couche pigmentaire vasculaire en trois parties : l'iris (ce qui donne la couleur à l'oeil) en avant, le corps ciliaire juste derrière et enfin la choroïde, une couche située entre la rétine (qui permet de traiter l'information visuelle) et la sclère qui englobe l'oeil et le protège. Une inflammation de ces trois structures s'appelle respectivement un iritis (uvéite antérieure), une cyclite (uvéite intermédiaire) et une chroïdite (ou encore uvéite postérieure).

 

schéma de l'oeil


L'iritis et l'irido-cyclite (=iritis+cyclite) aiguës


Cette inflammation a souvent une origine immunologique, c'est-à-dire que des anticorps, sensés protéger notre organisme, attaquent les propres constituants de notre corps. Ainsi des réactions allergiques ou des maladies rhumatologiques (telles que la Spondylarthrite ankylosante, le syndrome de Reiter) peuvent être à l'origine d'une irido-cyclite. L'inflammation peut également être secondaire à une maladie générale comme la Sarcoïdose, pathologie mal connue qui peut atteindre les poumons et le système nerveux. Enfin, des infections comme la Tuberculose, la Syphilis ou la Lèpre peuvent provoquer une irido-cyclite. Le patient ressentira une douleur sourde à l'intérieur de l'oeil ou des céphalées frontales. De plus, des troubles de la vue ou un larmoiement seront fréquemment associés. Un examen à la lampe à fente par un spécialiste (ophtalmologue) permettra de mettre en évidence une injection de cette zone ainsi que la présence de cellules flottant dans cette partie de l'oeil habituellement totalement transparente. Un liquide purulent (hypopion) ou une hémorragie (hyphema) à l'intérieur de l'oeil sont possibles, ce qui peut provoquer des complications fâcheuses telles qu'un glaucome aigu ou des adhérences entre l'iris et des structures voisines (la cornée en avant, le cristallin en arrière). Le traitement se base sur une antibiothérapie locale et des antiviraux, de même que des corticoïdes qui vont diminuer l'inflammation. On administrera de plus des mydriatiques, substances qui permettent d'agrandir la pupille (la partie noire de l'oeil) afin de soulager le patient et de diminuer le risque d'adhérences.

A noter que dans un quart des cas, une forme chronique se développe.


La Choroïdite


L'inflammation de la partie postérieure de l'uvée est nettement moins fréquente que l'irido-cyclite, mais partage de nombreuses causes, notamment infectieuses (Toxoplasmose, Syphilis) ou autres (Sarcoïdose). Les maladies des articulations ne créent généralement pas d'uvéite postérieure, par contre. La Choroïdite est le plus souvent indolore car la couche choroïde ne contient pas de fibres nerveuses de la sensibilité. Le traitement se base également sur des antibiotiques et des anti-inflammatoires stéroïdiens (corticoïdes).


Publié dans Maladies des yeux

Commenter cet article

résiliation mutuelle 21/10/2011 14:49


c'est le cas de tout les maladies à douleurs vifs!


willy 01/06/2011 15:47


Je vous conseille ce blog pour aller plus loin sur les maladies de l'oeil:WWW.FRESHOPTIC.OVER-BLOG.COM


khadij 04/02/2011 19:28


on m'a diagnostiqué une uveite depuis fort longtemps. la chronicité était espacée mais depuis 2ans environ elle est de plus en plus fréquente. je réponds bien aux corticoïdes locaux mais ma vue à
baissé et l'année dernière on m'a placé un implant.
un autre ophtalmologue a été plus précis récemment et m'a parlé de "irido cyclite de FOUX"
qu'elle est la différence avec l'uveite? quel en est le traitement? mon ophtalmo ne m'a rien donné et me demande des contrôles tous les 4 mois environ; quel est le pronostic et qu'elles sont les
précautions à prendre s'il y a précautions, particulièrement par rapport à l'hygiène de vie? faut-il proscrire le froid, la lumière ...le maquillage...etc...
merci de répondre scientifiquement à mes questions.


castaingts 19/12/2010 16:07


Je suis soignée pour une SPA qui me donne des uvéites, ou c'est le traitement (enbrel) qui me donne des uvéites, les médecins ne savent pas. Toujours est-il que j'ai été soignée plusieurs mois avec
de la cortisone et les uvéites reviennent. Alors maintenant je me fais systématiquement des lavages oculaires avec la préparation borax/acide borique que m'a indiquée le pharmacien et ça marche !
Le matin quand je me lève, j'ai toujours les yeux un peu rosés, je mets ces gouttes plusieurs fois par jour et j'enraye des uvéites possibles, car je n'aurais rien fait, ça se serait transformé en
uvéite, comme d'habitude, et ces gouttes, ce n'est pas de la cortisone ! J'en suis très contente. Peut-être que ce conseil pourra aider certains...


marie 03/11/2010 21:38


Bonjour, j ai une une spa depuis l age de 12 ans, j en ai 39 aujourd hui. J ai un HLAB27. Je souffre égalemnt d une uvéite en ce moment, j en suis pas à ma premiere, en plus de toutes mes autres
douleurs qui me réveillent la nuit et quelquefois elles me suivent durant la journée. Grrrr. J ai la chance d avoir mon ophtalmo qui est spécilalisée ds les uvéites. Selon la gravité de l uvéite,
elle me donne des gouttes ou comme en ce moment, j ai passé 3 heures à l hopital sous perfusion avec de la cortisone, Ca allait mieux et la rebelote, j ai de nouveau mal, donc demain sans plus
attendre je rappelle mon ophtalmo. Surtout, ne jamais laisser trainer, je l ai fait une fois et j ai eu de la chance, mon médecin a pu me récupérer ma vue (plus que 1/10.